Formation Lobbying dans le secteur santé


les Echos proposent une formation sur le Lobbying dans le secteur de la santé :Le poids de la santé dans l’opinion publique, la nature des risques encourus et l’envergure des enjeux économiques et politiques (notamment ceux liés aux déficits publics et sociaux) obligent les différents acteurs du secteur de la santé à mettre en place des stratégies d’influence et de contre-influence adaptées à leurs rôles et à leurs objectifs. Les entreprises actives dans ces secteurs doivent pouvoir défendre leurs points de vue et leurs intérêts face aux réglementations et aux décisions de nature administrative ou politique.

Le rapport explosif sur les Hôpitaux de Paris


à lire dans le Parisien le rapport sur les Hôpitaux de Paris.  C’est très dommage car en terme de soins, ils sont très bon, les compétences sont là, mais des années, voire des décennies d’accumulation d’avantages divers, d’embauches mal organisées en font aujourd’hui des entités non gérables (cf les grèves) et qui perdent de l’argent, même si cette notion est difficilement conciliable avec la santé. Disons alors alors que l’argent pourrait être mieux affectés et la répartition des tâches aussi. EHPntre ceux qui ne sont jamais là et ceux qui se dévouent corps et âme…il y a une marge de manœuvre..? commentaires attendus  !!

la résistance abusive des médécins à la télétransmission…


Les praticiens qui refusent de télétransmettre les feuilles de soins vont payer une pénalité de 0,5€ par feuille à partir du 1er mai. Selon Le Parisien, « la direction de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) vient de signer en ce sens un document qui devrait être publié au Journal officiel dans la deuxième quinzaine d’avril avec effet au 1er mai ». Environ 50 000 médecins, essentiellement des spécialistes du secteur 2 (honoraires libres) et pour la plupart installés en Ile de France, sont concernés. C’est très bien. Il n’est pas normal qu’une grande part de médecins ne prenne pas la carte vitale ni n’utilise de logiciel spécifique alors qu’ils sont tous dotés d’ordinateur pour leurs autres besoins… Que l’on soit contre le tiers payant pour responsabiliser le patient est une chose, mais que les médecins n’ai pas de télé-transmission carte Vitale, c’est ahurissant…

Dossier médical et support numérique


la proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale relative à l’expérimentation du dossier médical sur tout support portable numérique sécurisé pour les patients atteints d’affections de longue durée, a été transmise au Sénat.

l’article unique prévoit que le dossier médical implanté sur un support portable numérique sécurisé est remis, à titre expérimental jusqu’au 31 décembre 2012, à un échantillon de bénéficiaires de l’assurance maladie atteints d’une ALD.

Ce petit article peut s’avérer très utile pour certains patients avec des pathologies lourdes et complexes. 2videmment, il y a un marché derrière que cherchent à développer un certains nombre d’opérateurs de téléphonie (j’ai participé à une sondage Orange..) et des développeurs de sites web appropriés. Reste la question de la sécurité des données…

Class Actions


Cela fait plusieurs années que les entreprises françaises refusent un système de class actions tel qu’il existe aux États-Unis.

ce système très américain, connaît un franc succès outre-Atlantique en raison du fait que les avocats ont la possibilité de contacter des patients ou des consommateurs voire de faire de la publicité pour les enjoindre de se porter partie civile dans des procès concernant des grandes entreprises – le plus souvent financièrement solvables – à fin d’obtenir des indemnités  qui n’ont aucun rapport, au regard de notre jurisprudence française, avec le montant qu’un justifiable français devant une juridiction de notre pays pourraient se voir octroyer. Il est évident qu’un tel système est fortement porté par des avocats Américainsqui perçoivent un pourcentage non négligeable (parfois 50%) sur les sommes  auxquelles sont condamnés les entreprises concernées.

on sait tout de même que la justice américaine a tendance à être beaucoup plus généreuse (parfois démesurée) que la justice française et que notamment dans des affaires relatives à des accidents d’avions certains n’ont pas hésité à saisir la justice américaine plutôt que la justice française à fin de percevoir des indemnités plus conséquentes.

De la à faire l’apologie de la procédure à tout va contre des entreprises, il y a une limite. Aujourd’hui la déontologie des avocats de France ne permet pas un tel agissement. et c’est tant mieux.

En France, un tel système reviendrait à mettre à mort des entreprises. les associations de consommateurs, la loi française, permettent largement aujourd’hui à une victime de pouvoir porter devant les tribunaux un préjudice et se voir indemniser si le lien de causalité est rapporté.

la question aujourd’hui relatée par le Figaro est de savoir si la justice américaine est compétente pour statuer sur la plainte deux ressortissants non américains contre contre une firme non américaine. décision de la cour suprême au mois de juin. Un chiffre :  3,8 milliards de dollars d’indemnités versés au titre des class actions en 2009

Hello world!


l’auteur vous souhaite la bienvenue sur ce blog, et vous demande d’une grande mansuétude quant à la mise en page, l’utilisation de celui-ci étant assez néophyte sur wordpress ! Lire la suite

l’influence des Labos encore remise sur le tapis !


L’Organisation mondiale de la santé a-t-elle été manipulée par les grands laboratoires pharmaceutiques ? Le journal Le Monde se penche avec régal sur la question..cela va toujours vendre et on surfe sur l’image de grand méchant loup pharmaceutique.
Soyons sérieux !

%d blogueurs aiment cette page :