La réduction des dépenses de Santé selon Alain Minc


Alain Minc, esprit incontestablement brillant sur certains plans, a jugé bon lors d’une interview sur France Info la semaine dernière d’apporter une solution pour réduire les dépenses de santé basée sur son expérience personnelle.

Son père âgé de 92 ans a été hospitalisé et celui est ressorti de l’hôpital pour vivre à nouveau normalement – ce que nous lui souhaitons – et son fils a déclaré que les frais relatifs aux soins se sont élevés à un peu plus de 100.000 euros. il s’est étonné que pour une personne de cet âge, les frais aient été intégralement pris en charge par la société et donc aient contribué au déficit de la sécurité sociale. Il propose donc que les personnes ayant les moyens de se faire soigner le soient à leur charge, ou à la charge des ayants-droits.

l’histoire ne dit pas quelle est la part supportée pour les soins de Monsieur Minc père par la sécurité sociale et celle supportée par sa mutuelle complémentaire, sauf à considérer que celui-ci bénéficie d’une prise en charge à 100% dans le cadre d’une ALD (Affection Longue Durée).

L’idée de faire payer les solvables pour leurs soins est en train de faire son chemin. Elle remet néanmoins en cause le principe de 1946 de l’égalité des soins offert par la sécurité sociale.

Elle pose deux autres problèmes, l’un tenant à la connaissance du patrimoine du patient (et à la négation des cotisations antérieures – CPAM + complémentaire). Faut-il que la sécurité sociale ait accès au dossier concernant le patrimoine des patients. dans ce patrimoine, faut-il prendre en compte les liquidités ou contraindre à réaliser des actifs ? faut-il se baser sur une déclaration ISF où l’on sait que certaines grandes fortunes (cf la déclaration en son temps d’un célèbre « milliardaire » français) ne prend pas en compte les parts de sociétés lorsqu’il s’agît de biens professionnels (ou x % de participation dans des sociétés) ce qui ne donne, on le sait, pas la réalité du patrimoine d’une personne. Il y a une différence entre le classement des fortunes publiées par l’Express, Fortune ou autres et les déclarations ISF.

l’autre problème relève de la société dans laquelle nous vivons. l’auteur a connu de par son expérience personnelle comme professionnelle la réalité de la prise en charge des soins par des ayants droits. Les ayants-droits doivent -ils assumer les frais de leurs parents ou testateur putatif sachant que :

1) la plupart des personnes décédées lors de la canicule avait une famille qui ne se s’était pas occupée de leur sort

2) la succession se fait sous bénéfice d’inventaire et que cela pourrait amener certains à ne pas accepter la succession pour cause de passif auprès de la sécurité sociale – la loi ne saurait les y contraindre

3) les ayants-droits ne sont pas toujours ceux que l’on croit..

Cela revient à reposer la question différemment que celle énoncée dans un précédent billet : doit-on apporter un traitement non seulement aux personnes qui n’ont pas de famille..(cf la démarche du NHS britannique) mais également à ceux qui en ont une..dés lors que les patients ont dépassé un certain âge. Et lequel ? la moyenne française de longévité ? le taux de morbidité de telle ou telle population ?

C’est tout à l’honneur d’Alain Minc de vouloir prendre finalement en charge les frais de santé de son père, mais il ne le fera pas, et est-ce que la société est prête à débattre sur ce terrain là au moment où l’on prône plus de solidarité.

Il conviendrait une fois encore de ne considérer les dépenses de santé non pas en tant que déficit mais décider que l’on affecte un certain montant de notre PIB à la santé en cessant de crier aux dérapages.

Certes dérapages il y a, mais le ménage est plutôt à faire dans un certain nombre d’abus que le Dossier Pharmaceutique (ex DMP) devrait senser régler, dans les ALD qui ne bénéficient pas encore de référentiels..ou les détournements faits au profit de personnes hors du champ normal de la couverture sociale…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :