l’action BP en hausse


http://www.boursorama.com/xhtml/?Actu&package=membres&actionEvent=getDetailActualite&news=7785202

Deuxième info du jour aprés les inondations du Var..l’action BP est en hausse..Ouf, C’était essentiel!

Plus sérieusement, BP réagit enfin-cf mon dernier billet- et ne versera pas de dividendes et affecte des fonds à l’indemnisation de la marée noire. Bon Point.. Mais ce n’est qu’un détail quand à l’ampleur des dégats.

L’inégibilité ne sera plus automatique pour les élus condamnés


Il y a trop longtemps déjà, lors de mes cours de droit une des premières choses que j’avais apprises était que l’on ne devait pas contester une décision de justice en utilisant le mot « injuste ». Avec la pratique, des décisions m’ont semblé iniques, parfois partiales à un point que je ne développerai pas ici et je me félicite de l’adoption d’un code de déontologie pour les magistrats dont je respecte la vocation et le métier.

Je ne sais comment commenter une décision du Conseil Constitutionnel. Le doyen Vedel, qui fumait son cigare avec son café du matin aurait su trouver les mots. Par ailleurs je respecte le président du Conseil Constitutionnel qui, comme lors de sa présidence à l’Assemblée nationale a su prendre sa place et s’élever au dessus des débats.

il n’empêche que je ne comprends pas, sauf à vous faire une analyse passionnante de droit constitutionnel et de libertés publiques, que le Conseil Constitutionnel, si vigilant sur les résultats des élections ait invalidé l’article L.7 du Code électoral ai ainsi déclaré non conforme à la constitution la disposition rendant automatiquement inéligible pendant cinq années les élus et les fonctionnaires reconnus coupables de délits financiers (corruption passive ou active, trafic d’influence, fraude dans l’attribution de marché public ou encore prise illégale d’intérêt).

Cette inéligibilité est la seule sanction efficace pour les élus véreux car le code pénal, on l’a vu pour des détournements de fonds, plafonne les peines financières, ce qui encourage les fraudeurs, voleurs et ripoux à détourner large pour s’assurer une retraite tranquille (cf la récente affaire du détournement du fourgon blindé par un convoyeur).

Il est inadmissible, dans une démocratie (ou qui se targue de l’être) que des élus condamnés pour corruption puissent se représenter…on en connaît, nous avons tous des noms à la bouche.. Je considère que dans un état de droit, autant une peine est purgée et c’est normal mais pour des questions d’éthique, des élus qui ont détourné de l’argent public ou effectuer des prises illégales d’intérêts devraient être déchus à vie de l’éligibilité. Certaines professions sont bien fermées à des personnes qui bénéficient d’inscription sur le casier judiciaire….(avocats, officiers ministériels..).

la France est un pays corrompu. Dans les classements annuels de l’OCDE ou IPC celle-ci descend..était  même passée derrière l’Italie..

Plaidoyer sévère, j’en conviens. Mais je trouve inadmissible de revoir se présenter tout sourire des personnes qui ont détourné des fonds publics.

la stratégie des laboratoires pharmaceutiques


pour optimiser au maximum le cycle de vie d’une molécule, les laboratoires déclinent une large gamme de stratégie afin de tirer parti jusqu’au dernier moment d’un médicament avant que son brevet n’arrive à expiration et qu’il soit sévèrement concurrencé par des génériques. Parfois même des modifications à la marge permettent de repousser l’échéance de la tombée dans le domaine public par de nouveaux brevets qui font l’objet de contestations par la génériqueurs.

on devrait se pencher de manière systématique sur les les effets des médicaments qui sont prescrits hors AMM, ce qui est parfois recommandé lors de conférences de consensus, les laboratoires gagneraient travailler à la poursuite d’études complémentaires permettant de modifier et d’étendre les applications de ces produits. Ils auraient ainsi accès en toute clarté et transparence à de nouveaux marchés et répondrait à l’attente de certains patients, quand bien même la population cible ne serait pas considérable (voir les débats sur les médicaments orphelins).

Ainsi il est regrettable que certaines études ne soient pas menées sur des médicaments tombés dans le domaine public mais dont les professionnels de santé savent qu’ils ont des effets sur certaines pathologies et que ceux-ci n’ont pas été validés par la commission d’AMM, faute d’études complémentaires.

Autant on comprend que la part des dépenses de santé soit justifiée lorsque elle correspond à un réel besoin. Autant le terme « stratégie » est parfois incongru en matière de santé.

médicaments et sclérose en plaques


le Figaro de ce jour revient sur la polémique qui fait rage en Grande-Bretagne autour des traitements contre la sclérose en plaques en rappelant que l’autorité de santé britannique avait signé en 2002 un accords stipulant que si les médicaments n’apportaient pas aux patients les effets escomptés, les fabricants s’engageaient en baisser le prix. Sept ans après, les produits sont beaucoup moins efficaces qu’annoncé… Mais aucune réduction de tarifs n’a été appliquée.

Il a rapporté que le comité économique des produits de santé à jouer le jeu deux à trois fois en accordant des prix élevés des médicaments en espérant qu’il se révélerait plus efficaces que ne le laissaient penser les études. Il est vrai que le CEPS joue plutôt sur un effet prix volume et pas forcément sur l’efficacité réelle des médicaments. Ceci tient aussi au fait que les études de post-AMM méritent d’être encore plus encadrées qu’elles ne le sont actuellement.

les laboratoires justifient de plus en plus les prix élevés de leurs nouveaux produits par les économies de soins engendrés. Cet argument est parfaitement valable pour certaines pathologies néanmoins il convient de continuer à agir sur les prescriptions et le dossier pharmaceutique.

les autorités de santé britannique (NICE) ont ainsi annoncé hier le refus de rembourser un traitement contre le cancer du sein considéré comme trop cher alors qu’il n’allonge la durée de vie des patientes que de quelques semaines. si toute la difficulté de traiter de la question entre les considérations d’ordre économique et l’intérêt des patients.

Les banques s’alarment contre une régulation annoncée


les banques tirent la sonnette d’alarme en estimant que la régulation en cours d’élaboration à Bale aura un impact massif sur la croissance, en particulier dans la zone euro.

Au moment où l’on apprend que 40 % des revenus des banques sont issus des frais bancaires, pratique dénoncé par l’union des consommateurs, que ces dernières continuent à appliquer des dates de valeur, pratiques condamnées par plusieurs tribunaux à maintes reprises, cette manifestation à l’encontre d’une régulation semble déplacée.

le système bancaire est normalement celui qui a mis le premier en place des procédures de compliance et pourtant c’est celui dans lequel il apparaît de plus en plus de dérive.

Les agences bancaires foisonnent le long des rues des grandes villes et prennent la place des magasins qui ferment. il n’est pas évident que les banques prennent en considération l’intérêt de leurs clients et qu’elles cherchent plutôt à maximaliser leur profit. ceci n’est pas condamnable en soi dans une économie de marché mais il y a des limites à ne pas franchir.

Le renforcement des pouvoirs de l’autorité des marchés financiers (AMF) ou encore la création d’un conseil de régulation financière et du risque systémique en débat à l’assemblée nationale semble indispensable.

Les Verts condamnent la publicité dans le métro


Les Verts ont déclarés qu’ils sont déterminés à se battre contre les publictés dans le métro.

Je ne vois pas l’intérêt d’un tel combat. Il y des choses plus importantes et cela égaie les couloirs et les stations. Cela occupe entre deux passages de rame ou en temps de grève..Qui pplus est, cela est une manne pour la RATP.

Autant je comprendrais un combat en province contre les publicités qui défigurent l’entrée des villes dans les près avoisinants..mais là…

Transparency Law for pharmaceutical industry in France


Lien sur la présentation effectuée au 4 ieme forum pharma international cliquez ici

%d blogueurs aiment cette page :