GHI


Avec la Global Health Initiative (GHI), le gouvernement Obama renforce le long engagement des Etats-Unis, en faveur de la santé dans le monde en offrant des moyens de prévention, des traitements et des soins dans 20 pays, dont 8 déjà été sélectionnés (le Bangladesh, l’Éthiopie, le Guatemala, le Kenya, le Malawi, le Mali, le Népal et le Rwanda). Cet engagement désormais officiel vient d’être annoncé par Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, le 16 août 2010, de la fameuse Johns Hopkins University. La Global Health Initiative (GHI) avait été décidée en 2002 mais présentée récemment au Congrès, en mars dernier avec Bill Gates.

Un investissement qui permettra aussi aux Etats-Unis d’améliorer leur image à l’étranger

Selon un journaliste qui commentait ces informations.

Pour ceux qui suivent le président Obama sur twitter, celui-ci ne cesse effectivement entre deux messages sur la régulation des marchés financiers de montrer à quel point il se soucie de l’aide apporté en nature et en argent au Pakistan notamment.Hélas, si ces actions sont heureuses..il en faudra plus pour améliorer l’image du Grand Satan dans des pays comme le Pakistan et certaines de ses provinces tenues par des clans proches d’Al Quaida..


%d blogueurs aiment cette page :